Après l'effort, le réconfort

Tradition oblige, toute rando se termine toujours au bistrot.
 

On déplace tables et chaises, et voilà le groupe attablé, prêt à se requinquer.

L'occasion de goûter les spécialités des un(e)s et des autres, de fêter quelque anniversaire ou événement important...Moment convivial essentiel à ne pas rater!

La tarte aux oignons doux des Cévennes

Produit sur le versant méridional des Cévennes, entre le mont Aigoual et les garrigues languedociennes, dans le Gard et l’Hérault, l’oignon doux des Cévennes est cultivé en terrasses (faïsses) consolidées par des murets de pierres sèches...

1541702189522_PART_1541702189471.jpg

-- 1 kg d'oignon doux des Cévennes

-- 2 cuillères à soupe d'huile

-- 20cl de crème fraîche

Pour la pâte brisée:

-- 300 g de farine

-- 150g de beurre fondu ou ramolli

-- 10 cl d'eau chaude

-- 1/2 cuillère à café de levure chimique

-- 1 cuillère à café de sel

-- 2 cuillères à soupe d'huile

  • Préchauffer le four à 200°C (thermostat 6-7).

  • Préparer la pâte à tarte en mélangeant dans une jatte, la farine, le sel et la levure chimique. Y ajouter l'eau chaude, l'huile et mélanger le tout jusqu'à obtention d'une boule de pâte homogène et non collante. Ne pas trop pétrir la pâte. Si elle colle aux doigts y ajouter un peu de farine.

  • Foncer la pâte directement dans un moule à tarte, beurré, de 30cm de diamètre.

  • Émincer les oignons en fines lamelles et les faire blondir à feu moyen dans un faitout avec l'huile d'olive. Couvrir et laisser mijoter 15 à 20 min à feu très doux en remuant souvent.. Quand les oignons sont bien translucides y ajouter le sel, le poivre, la farine et remuer pendant 1 minute. Y ajouter le pot de crème épaisse tout en remuant, cuire 1 min à feu très doux, jusqu'à épaississement. On peut saupoudrer de noix de muscade râpée.

  • Piquer le fond de la pâte avec une fourchette. Garnir le fond de tarte avec la préparation aux oignons.

  • Enfourner et laisser cuire environ 20  min, jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.

À déguster chaud ou tiède en plat unique avec une belle salade verte ou en tapas lors d'un apéritif dinatoire.

Le crumble aux pommes des Cévennes

La Reinette du Vigan est une variété cévenole très ancienne. Les vergers sont implantés dans les vallées ou sur les coteaux, car les arbres ont besoin de beaucoup d'eau et de sols riches et légers. On sait que Louis XIV en raffolait...                

istock_33943126_medium.jpg

Pour 6 personnes, il faut:

 --1 kg de pommes Reinettes du Vigan
-- 150 g de farine
-- 75 g beurre + une noisette pour beurrer le plat
-- 250 g sucre semoule
-- 1 cuillère à café de cannelle en poudre

  • Préchauffez votre four thermostat 8.

  • Épluchez, enlevez les pépins et coupez les pommes en gros morceaux.

    Les faire réduire à feu fort 2 minutes avec une cuillère à soupe d’eau, puis maintenir la cuisson à feu doux

    pendant 7 à 8 minutes.

  • Écrasez les gros morceaux de pommes restants à la fourchette.

  • Mélangez les pommes avec 125 g de sucre et 1/2 cuillère à café de cannelle.

  • Versez ce mélange dans un plat à gratin beurre

  • Travaillez le beurre pour qu’il ramollisse.

  • Incorporez le reste du sucre et de le cannelle, ainsi que les 150 g de farine, puis travaillez le tout avec les doigts

      afin d’obtenir un sable grossier.

  • Répartir sur la compote et cuire au four 25 minutes (au milieu du four).

Ce crumble aux pommes, est un dessert simple à réaliser qui ravira les papilles de petits et grands !

Encore meilleur chaud et accompagné d’une boule de glace à la vanille.

La Flognarde aux pommes de Gérard

Pour 6 personnes, il faut:

 --pour les pommes: 1kg de grosses pommes environ + 50g  beurre + 50g  sucre en poudre 

 --pour la pâte: 100g  farine +  60cl lait + 120g  sucre en poudre + 5 oeufs + 2 sachets sucre vanillé

-- 40g sucre cristallisé pour le moule et ^pour servir

  • Préchauffez le four à 210° (thermostat 7)

  • Beurrez un plat rectangulaire et saupoudrer de sucre cristallisé

  • Pelez les pommes; épépinez-les puis coupez-les en lamelles assez épaisses

  • Faites fondre le beurre dans une grande poêle; dés qu'il mousse, faites dorer les lamelles de pommes

  • Saupoudrez de 50g de sucre et secouez souvent la poêle sur le feu

  • Mélangez tous les ingrédients de la pâte au fouet puis versez-la dans le moule puis répartissez les pommes dessus

  • Faites cuire environ 45mn Saupoudrez d'un peu de sucre cristallisé avant de servir.

Les merveilles d'Annick

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour une quarantaine de merveilles, il faut:

--500g de farine

--1 paquet de levure

--120g de sucre en poudre

--1 paquet de sucre vanillé

--3 oeufs

--100g de beurre ramolli

--1/2 cuil. à café de sel

--10cl de lait

--1 cuil. à à soupe de rhum (ou autre suivant goût)

  • Tamisez la farine et la poudre à lever dans un grand saladier

  • Creusez un puits au centre et ajoutez les oeufs, le sucre, le laitet le sel

  • Incorporez -y le beurre très mou et le rhum

  • Travaillez du bout des doigts pour obtenir une pâte assez ferme

  • Pétrissez et quand la pâte est très lisse, faire une boule compacte

  • Entourez la d'un torchon et laissez reposer au réfrigérateur une nuit ( si possible)

  • Découpez la boule en quatre et ne travaillez qu'un quart à la fois

  • Étalez la pâte au rouleau et découpez des bandelettes de 3cm de large environ et découpez-les en losanges

  • Plongez-en 6 à 7 maxi dans un bain d'huile bouillant en les retournant dés qu'ils sont dorés et gonflés

  • Égouttez-les et déposez-les sur un sopalin au fur et à mesure en les saupoudrant généreusement de sucre glace

Très simples à faire mais il faut être attentif au moment de la cuisson. Elles peuvent se déguster chaudes ou froides, à tout moment de la journée. Refroidies, elles peuvent se conserver dans une boîte en fer.

Recette traditionnelle, partie intégrante de la culture vendéenne.

La fougasse gardoise aux grattons

Véritable tradition à l'heure de l'apéro,la pâte à pain ou pâte feuilletée et enrichie de fritons de porc. À l’origine, les paysans ajoutaient à leur fougasse les résidus de saindoux, de fritons et de grattons qu’ils portaient au boulanger pour les faire cuire au four communal. Cette tradition a survécu grâce aux boulangers de la région, qui proposent encore et toujours cette fougasse campagnarde.

Capture d’écran 2021-02-24 093121.jpg

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas les grattons, ce sont des trucs bien grassous que l’on trouve chez le boucher (parties grasses de porc, d’oie, de poulet ou de canard confits dans leur graisse).

Préparation : 10 minutes
Cuisson : 20 Minutes


Pour 6 personnes. Ingrédients :

  • 2 poignes de grattons de canard

  • 1 jaune d’œuf

  • 1 abaisse de pâte feuilletée

Préchauffer le four à 170°C.


Abaisser votre pâte feuilletée sur une épaisseur d’environ 2 à 3 mm. Déposer les grattons sur une moitié. Si certains morceaux sont trop gros, les couper éventuellement en 2 ou 3. Recouvrir de la deuxième moitié de pâte. Taper avec le rouleau à pâtisserie pour bien incruster les grattons. Replier en deux et étaler sur une épaisseur de 4 à 5 mm. Dorer au jaune d’œuf et décorer en dessinant des diagonales au couteau.

Mettre au four et cuire pendant un vingtaine de minutes. Servir chaud avec une salade verte.